A la une

Les profils épicés des candidats aux présidentielles

Demain, il est essentiel de se rendre au banquet des présidentielles 2017 ! L’actualité pour cette courses jusqu’aux cuisines de l’Elysée ne passe pas inaperçue. Au fil des débats, j’ai pu constater que chaque candidat à révéler des arômes particuliers. Telles des épices, ils font frétiller les médias. D’après les derniers sondages, on peut dire que c’est mi-figue mi-raisin pour l’instant. Aujourd’hui, je vous propose ce billet spécial pour dresser un profil épicé des candidats :

Emmanuel Macron : la badiane

le Ryan Gosling de la cuvée 2017, mérite une épice qui a du style. Je lui attribue la badiane également connue sous le nom d’anis étoilé. Son parfumé anisé est puissant. Son odeur poivrée est agréable. Elle fait des merveilles en cuisine comme en pâtisserie. Elle est utilisée dans le mélange des 5 épices. Attention cependant, elle possède des composants allergiques. D’ailleurs, une variété d’anis étoilé japonaise est interdite à la consommation.

François Fillon : le safran

Compte tenu des prouesses médiatiques révélées par ce candidat, il me semble qu’une épice onéreuse est nécessaire. L’épice la plus chère au monde reste le safran. Cet or rouge est une plante adaptogène ! Il favorise l’équilibre nerveux et le calme intérieur. Elle augmente aussi l’énergie vitale.

Jean Luc Mélenchon : La fève de tonka

La fève de tonka est parfaite pour ce youtubeur politique populaire. Cette épice est complexe, suave et envoûtante à la fois ! A petite dose elle guérit, à grande dose elle tue. Elle est très tonique car elle donne des forces. Elle est anesthésique et antiseptique. On y trouve plus d’un tour dans ses arômes et dans ses usages !

François Asselineau : Le piment de Cayenne

Pour ce candidat surprenant, le piment de Cayenne est parfait. Cette épice titille les papilles. Elle possède une odeur puissante mais pourtant elle reste agréable. Elle aide à la digestion et renforce le système immunitaire. Elle est riche et complexe à la fois.

Jacques Cheminade : la Cannelle

La plus vieille épice du monde est attribuée au doyen de la cuvée 2017. La cannelle est une écorce d’arbre originaire du Sri Lanka. Elle remonte à la nuit des temps. Elle aide à stabiliser le taux de sucre dans le sang et contient des propriétés anti-inflammatoires.

Nathalie Arthaud : Le cumin

Le cumin est attribué à cette candidate discrète et engagée. Son goût est proche de l’anis vert et il relève un plat en moins d’une ! Il rentre dans la composition des mélanges d’épices telles que le garam massala, le curry, le chili, le massalé ou encore le raz-el hanout… Il est consommé dans un bon nombre de plat populaire, tel que le couscous.

Nicolas Dupont-Aignan : la Cardamome

Pour ce candidat jugé comme étant la personnalité préférée des français , j’ai choisi, la cardamome. Originaires des Indes, elle a une douce saveur. Elle parfume un plat avec douceur.

Philippe Poutou : le gingembre

C’est le candidat qui fracasse tout et tout le monde! Comme le gingembre. Cette épice a un goût franc et il est apprécié dans différentes cuisines du monde. De plus, il stimule la circulation sanguine. Son arôme est chaud, plein de tonicité, il est doux et frais à la fois. Il relève un plat en moins d’une !

Jean Lassale : Les baies d’Acaï

A candidat exceptionnel, épice exceptionnelle. Les baies d’Açaï provient de la forêt amazonienne. Au brésil, c’est une plante sacrée. On la retrouve dans les étals en version séchée ou en baies fraîches. Au-delà de ses pouvoirs médicinaux, elle est parfaite pour de longs régimes car elle agit comme un coupe-faim.

Benoît Hamon : Le curcuma

La personnalité de ce candidat attise la sympathie. C’est aussi le cas du curcuma, qui est composé de curcumine. Il fait partie des aliments qui augmentent le bonheur ! Son arôme est très doux et rentre la composition de nombreux mélanges d’épices telles le colombo, le curry, le massalé

Marine le Pen : Le piment Carolina Reaper

Les épices sont précieuses. Elles titillent nos papilles et donnent du goût aux mets. Le piment est une épice connue pour relever les plats. Il provoque souvent une altération des papilles selon sa variété ! Le piment Carolina Reaper tape à 1 569 300/ 2 200 000 sur l’échelle de Scoville. Cet effet est provoqué par la capsaïcine qu’il contient. Ce dernière est à l’origine de brûlures, de démangeaisons et en cas extrême, il peut causer la mort.

Notez bien que toutes les épices ont des vertus. Leurs antioxydants jouent un rôle majeur dans la prévention des cancers, du vieillissement des cellules… il n’y a donc pas d’épices inefficaces mais de mauvais dosages de celles-ci. Rendez-vous demain aux urnes pour participer au banquet des présidentielles 2017.

Des bises épicées !

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestmail

Facebooktwittergoogle_pluspinterestrssinstagramFacebooktwittergoogle_pluspinterestrssinstagram

LES + POPULAIRES

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply