Recettes sucrées

Bonbons de noix de cajou caramélisées façon sucre à pistache créole

Cette année, j’apporte ma petite contribution au SESAAM. C’est une organisation non gouvernementale créée en 2015 qui a pour mission d’aider les jeunes élèves et étudiants malgaches dans le secteur de l’éducation et de la formation. L’ONG trouve sens dans 3 piliers :

  • Respect des différences
  • Solidarité et fraternité
  • Droit à l’éducation et la formation

Amoureuse d’épices et professionnelle de la formation c’est tout naturellement que j’ai souhaité participer au défi en parlant de l’asso. Les valeurs qui y sont défendues me sont chères. Madagascar est le berceau des épices reconnue mondialement. D’ailleurs le sélectionneur Sacré français avec lequel je travaille et chez qui je me fournis, part sélectionner ses épices directement auprès des producteurs malgaches. Pour tout vous dire, un des objectifs de ma bucket list est de faire la route des épices à Madagascar :). La blopine quelques grammes de gourmandises participe également à faire connaître cette asso. Je vous propose une recette réalisée avec la vanille bourbon de Madagascar. LA référence de la vanille en pâtisserie ! Cette orchidée comestible se distingue des autres variétés de vanille par ses gousses grasses, brunes voire noires. Son odeur enivrante et son goût intense ne peuvent laisser indifférent.

S’il y a bien une douceur que j’aime c’est le sucre à pistache en Guadeloupe ou le nougat pistache à la Martinique ou encore les bonbons pistaches à la Réunion. C’est une confiserie à base de caramel et de cacahuètes ou de noix de cajou avec des épices telles que la cannelle et la vanille. Ces douceurs on les retrouve partout dans les îles de Caraïbes et de l’océan Indien, au bord des routes, dans les rues piétonnes et marchandes, sur les marchés et parfois même en supermarchés. Les meilleures restent les tablettes de nougat cuites au chaudron par les anciens. C’est trop sucré mais trop bon ! Pour cette recette, j’ai réalisé une caramel beurre salé pour plus de gourmandise (c’est surtout que j’adoOre le caramel au beurre salé ! 🙂

2

Temps de préparation : 25 minutes

Temps de cuisson : 5 à 10 minutes

Nombre de gourmands : C’est qui déciderez !  Pour environ 40 bonbons

 

Pour réaliser cette recette, il vous faut :

200 gr de noix de cajou bio

De la poudre de vanille de Madasgacar

1/2 cuillère à café de cannelle

150 gr de sucre de canne

15 gr de beurre doux de Poitou-Charentes

Une pincée de fleur de sel de l’île de Ré

15gr de crème liquide

Pour préparer vos bonbons de noix de cajou caramélisées :

Dans une casserole, faites fondre le sucre à sec avec la cannelle et la vanille

Dans une autre casserole, faite chauffer à petit feu, la crème liquide

Une fois que le sucre est fondu et doré, ajoutez la crème doucement hors du feu et mélangez énergiquement à l’aide d’un fouet.

Ajoutez le beurre, puis les noix de cajou avant de remettre sur le feu

Enrobez les noix avec le caramel beurre salé à l’aide d’une spatule

Versez la préparation dans un moule ou sur une feuille de papier sulfurisé. Ici, j’ai utilisé un moule à financiers pour obtenir des bonbons de forme rectangulaire.

Laissez reposer quelques heures avant de déguster.

1

Je me suis régalée à faire cette recette. Cela me rappelle de bons souvenirs. Ma grand-mère se rendait une fois par mois à Fort de France, en Martinique pour ses démarches administratives. Mes soeurs Mimi, Emy et moi savions qu’elle reviendrait avec des confiseries ou des gâteaux. Ces jours là, nous avions droit à un goûter digne de princesses dans un palais sucré. Ce sont d’excellents souvenirs d’enfance.

3

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestmail

Facebooktwittergoogle_pluspinterestrssinstagramFacebooktwittergoogle_pluspinterestrssinstagram

Abonnez-vous à la miamlettre

Ne manquez plus les actus
gourmandes épicées !

Rejoignez 1 983 autres abonnés

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Petite cuillère
    30 novembre 2017 at 14 h 53 min

    ça a l’air trop trop bon ^^

    Belle journée,

    Gabrielle

  • Leave a Reply