Instagram

Instagram a retourné des données invalides.

Suivez moi!

Coups de food

Cent 33 nuances de saveurs à partager

1 avril 2019

Mon dernier coup de food à Bordeaux, c’est c’est le restaurant du chef Fabien Beaufour : le cent 33. Vous en avez déjà entendu parler sinon cela ne saurait tarder. Le cent 33 a ouvert ses portes en début d’année 2019 et affiche déjà complet. Le chef Beaufour a fait ses armes auprès du chef Anne Sophie PIC, une grande dame de la cuisine, que j’apprécie particulièrement. Si vous passez à Bordeaux, vous devez vous faire un avis. Au cent 33, vous aimerez peut-être les plats à partager, les cocktails aux notes épicées et l’accueil aux petits oignons.

Article à relire : Le symbiose, une autre adresse qui fait voyager 😉

Le bœuf d’Aubrac à la cendre et au chou rouge

Coté design : du bois et des georgettes !

Niché à l’angle de la rue du jardin Public, le restaurant cent 33 respire la convivialité. De l’extérieur, vous verrez les cuisines qui attirent la curiosité dans un premier temps. J’ai trouvé cela joyeux. Je me suis arrêtée pour admirer le façonnage des pâtes qui étaient en cours.

Dès que vous poussez la porte, vous entrerez dans une salle lumineuse aux allures new-yorkaises, décorée avec soin. Les matières se mêlent parfaitement à cette ambiance cosy et chic. Il faut dire qu’Emilie et Fabien Beaufour, les maîtres des lieux, ont mené ce projet avec beaucoup d’amour et de goût.

Granola aux fines herbes

Ces professionnels de l’hôtellerie de luxe ont soigné chaque détail. Le bois est la matière qui prédomine. Les nombreux chalands qui passent sont attirés par les intitulés de la carte et par la poésie que dégage ce lieu. A l’intérieur, aucun bruit ne vient perturber cette expérience gustative savourée avec des Georgettes. Vous savez !? Il s’agit des cuillères-fourchettes. Mais vous pouvez aussi picorer avec les doigts car oui, cela est permis ;).

Les georgettes !

Coté Menu : Une carte à partager

Les cocktails

Une carte de 4 cocktails est proposée par le cent 33. Les cocktails de la carte ont été créés afin qu’ils soient appréciés par le plus grand nombre. J’ai apprécié particulièrement deux cocktails sur les 4 proposés :

  • Le London Mule composé de gin, de ginger beer, genièvre et citronnelle. Ce cocktail est assez frais aux notés citronnées, parfait pour préparer le palais à voyager.
  • Le sky of Pinamemaretta compose de whisky, orgeat, jus d’ananas & lime. Ce cocktail contient de l’orgeat et du jus d’ananas. Je ne sais pas si je objective vu que j’aime ces parfums < 3
Mes cocktails préférés <3

Les mises en bouche

La sélection des plats est servie au centre de la table. Le menu a débuté par des mises en bouche :

  • Les gougères au comté sont simples, délicieuses et addictives
  • Le granola aux herbes et aux pignons.

Les entrées

Les entrées sont à tomber ! Mon palais n’est pas resté indifférent face aux propositions du chef Beaufour. Le parfait de foie-gras aux agrumes et fenouil est raffiné. C’est une mousse servie en trompe l’œil en forme de clémentines. C’est un nuage de douceur !

Les plats :

J’ai eu deux coups de food pour les plats proposés :

  • Le bœuf d’Aubrac à la cendre et au chou rouge est un délice. Une viande tendre avec une cuisson braisée qui envoute les papilles. La sauce est gourmande et on en redemande. Servie avec une purée de panais et de la truffe noire.
  • Le poulpe en salade tiède cuit 7h est miamissime ! Il est servi avec une crème d’avocat et une sauce orientale. Je n’ai pas mangé de poule depuis que ma grand-mère est partie. J’ai adoré me souvenir d’elle en prenant ces bouchées. C’est un plat que je n’aurais pas choisi à la carte mais je sais désormais où je peux aller me faire plaisir.

Les desserts

Je commence toujours les cartes en regardant le dessert. C’est souvent ce qui détermine mon choix final de restaurant. Je reste une foodista à tendance sucrée, pour ceux qui ne le savent pas 😉 Je valide TOUS les desserts du chef Beaufour. Ils sont de-li-ci-eux ! Ils viennent amener la note de fraîcheur qui conclut parfaitement un repas. Frais, gourmands, ils ponctuent avec beaucoup de rondeur cette escapade gourmande, parmi ces derniers :

  • Le sorbet citronné au yaourt, une quenelle parfaitement dessinée. On ressent une pointe de sel, ce crémeux de yaourt que seule les glaces fates-maison savent exprimer.
  • Le cheesecake aérien est gourmand et peu sucré (celui qui te dit que te dis à chaque bouchée tu vois qu’il te reste de la place).

Cent 33 nuances de saveurs

La cuisine du chef Beaufour est respectueuse de la saisonnalité avec des notes voyageuses. J’ai dégusté des plats qui m’ont fait voyager. J’ai pris plaisir à découvrir des mets empreints d’épices, aux textures différentes et aux assaisonnements parfaits. Le service quant à lui est aux petits oignons. Les plats arrivent les uns après les autres, amenés par le chef Fabien Beaufour ou ses sous-chefs eux-mêmes. Pour la carte des vins, c’est un tour de France qui est proposé, vous trouverez 25 vins sélectionnés avec soins.

Le cent 33 est une adresse cosy où gourmandise et saveurs se mêlent avec beaucoup de délicatesse. C’est un endroit parfait pour les dîners en amoureux, un moment en famille ou entre amis. Si vous en faîtes l’expérience, laissez-moi vos impressions.

Salade de poulpe et son crémeux d’avocat

Infos pratiques

  • Prix : de 8€ à 22€ par plat
  • Adresse : 133 rue du jardin public Bordeaux, Chartrons
  • Quand : Du mardi au samedi de 12 heures à 14 heures et de 19 heures à 22 heures 30

Cette découverte gustative a été réalisée dans le cadre d’une invitation de l’agence Towse communication, que je remercie chaleureusement. Mes écrits restent libres.

Mes derniers coups de food

FacebooktwitterpinterestmailFacebooktwitterpinterestmail

FacebooktwitterpinterestrssinstagramFacebooktwitterpinterestrssinstagram

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Instagram

    Instagram a retourné des données invalides.

    Suivez moi!